Pauvres et riches en Afrique: pourrons-nous vivre ensemble?

pauvreté-3Le fossé entre les riches et les pauvres augmente en Afrique. Souvent présentée comme un continent très riche, l’Afrique reste pourtant la région du monde où les inégalités sociales et économiques sont de plus en plus criardes. Si rien ne fait, la situation sera encore plus explosive dans les années à venir. Dans ce contexte, ne faut-il pas se demander si en Afrique les pauvres et les riches pourront vivre ensemble? De nombreux Africains estiment en effet que les inégalités s’accentuent, une infime minorité s’enrichissant alors que les rangs des pauvres ne cessent d’augmenter. Le contraste est d’autant plus frappant en Afrique que le taux de pauvreté est constamment à un niveau élevé depuis des décennies malgré une croissance non négligeable du PIB moyen du continent.

Un éditorialiste de L’Observateur Paalga au Burkina Faso explique le ras le bol général:

 » Les uns prennent l’avion pour aller soigner un rhume des foins pendant que les autres bouffent les pissenlits par la racine parce qu’ils n’ont pas l’argent pour aller traiter un simple palu ».

richesse-de-la-pauvreté

Quand les riches font fructifier leurs économies dans des super marchés, dans des grands centres commerciaux tout à côté prospère une autre économie qui est « l’économie de la débrouillardise ». Celle de la proximité sociale qui fait vivre la plupart des habitants des grandes mégalopoles en Afrique. L’exemple du commerce dans les villes africaines comme Douala au Cameroun, Dakar au Sénégal, Lagos au Nigeria est illustratif de cette difficile cohabitation entre économie informelle et économie formelle. Une autre image de la vie des pauvres et riches en Afrique est mis en exergue par la difficile condition des vies des paysans, des pauvres agriculteurs et éleveurs africains qui sont exploités par les multinationales dont sont propriétaires les riches. La connaissance de ce fossé entre démunis et nantis doit interpeller par ailleurs toutes les consciences pour que les africains retrouvent leur dignité et puissent vivre ensemble sans inégalités socio-économiques affichées.

030062009170245000000img_EnqueteRiche2

Est-il vrai comme le pensent certains que la pauvreté est la véritable richesse de l’Afrique? Peut-on à la suite de Martin Luther King imaginer qu’un jour pauvres et riches d’Afrique, paysans et milliardaires puissent partager un espace commun sans discriminations ni inégalités?  Bref, comment réduire l’écart entre fortunés et infortunés en Afrique? Telles sont les interrogations auxquelles les africains doivent désormais réfléchir car demain la situation pourra être explosive si rien ne fait.

The following two tabs change content below.
BIRWE Habmo
Passionné par la coexistence pacifique des hommes et la promotion des valeurs de paix, je pense que la compréhension mutuelle est la voie royale pour un monde juste, un monde convivial, un monde qui procure espoir et bonheur à tous. Optimiste quant-à l'avènement d’une planète paisible, j'aime l’écriture et le journalisme en particulier. J'écris pour conscientiser, pour éduquer mais aussi pour m'évader....! Mes textes sont une invitation à la rencontre et à la compréhension mutuelle. C'est un blog qui voudrait promouvoir l'harmonie entre les hommes de toutes les nationalités et de toutes les cultures. Derrière c'est blog, il y a donc une idée, un projet et une personne: moi.

3 réflexions au sujet de « Pauvres et riches en Afrique: pourrons-nous vivre ensemble? »

  1. « Telles sont les interrogations auxquelles les africains doivent désormais réfléchir car demain la situation pourra être explosive si rien ne fait ». Ils peuvent y réfléchir, mais les réponses, malheureusement, ne sont pas pour demain. Il est vrai que l’Afrique est riche. C’est pourquoi on lui prête un taux de croissance alléchant, qui en fait un objet de convoitise pour tous les grands et la plupart des riches. Mais cette croissance qu’on nous fait valoir, on ne nous en fait pas profiter. Là où le fossé se creuse davantage entre riches et pauvres, et en conséquence la classe moyenne est inexistante ou très réduite, la stabilité est menacée et la prospérité est sélective. Nous avons un continent (et des pays) riche (s), et des peuples qui vivent, pour la quasi-totalité, en deçà du seuil de dignité (pauvreté).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *