Quand les africains deviennent des stars en Europe de l’Est

 

8846

Je ne saurai quitter la Pologne sans m’exprimer sur la vie des africains en Europe de l’Est et en particulier dans ce formidable ancien pays communiste. Arrivé dans ce pays il y a trois mois environ avec plein des préjugés et des stéréotypes, je me suis tout de suite rendu compte que mes idées préalablement reçues étaient fausses et non fondées. Je pensai par exemple que pour sortir il fallait être accompagné si non on risque de se faire insulter, voire de se faire lyncher… mais non c’est pas vrai! Cependant, ce que j’ai pu constater au jour le jour ce que les noirs sont regardés partout où ils passent. Admiration ou rejet,  peur ou attirance ce regard accompagne au quotidien les étudiants africains qui sont venus dans ce pays pour apprendre et découvrir la culture de cette région du Monde. Que ce soient dans les super marchés, dans les bus, les Metro, bref dans tous les lieux publics, ceux qui ont la peau extraordinaire (noire) sont dévisagés. Au début je trouvai cela  bizarre mais au fil de temps j’ai appris à prendre les choses du bon côté. Je suis désormais une star. Oui une star comme Lil Wayne! Souvent sollicité par des inconnus dans la rue pour des photos je me vois ainsi comme une star hollywoodienne. J’avoue que je trouve la Pologne très intéressante pour la gentillesse et la simplicité des polonais et polonaises ordinaires. Il suffit de prononcer quelques mots ou phrases en langue polonaise pour s’apercevoir à quel point cela provoque une certaine joie, une certaine surprise chez les polonais de souche. Peut-être que compte tenu du fait que la Pologne  s’affiche plus désormais comme étant un pays capitaliste donc plus démocratique et avancé sur les questions des droits de l’Homme et des libertés.population-francaise

 En Pologne, je ne dis pas qu’ils (les africains) sont victimes de racisme par ce que personnellement je n’ai pas encore eu à faire face à des injures racistes ou à des paroles pouvant être qualifiés de discours incitant à la haine. Tout ce que je constate c’est que nous (les africains) sont ici des stars. On dirait même des stars hollywoodiennes parce que regardés partout où on passe. Au moment où je me prépare à quitter ce merveilleux pays, J’ai voulu partager mon expérience, mes impressions, mes convictions mais aussi mes sentiments sur ce que peuvent vivre les africains en Pologne.

The following two tabs change content below.
BIRWE Habmo
Passionné par la coexistence pacifique des hommes et la promotion des valeurs de paix, je pense que la compréhension mutuelle est la voie royale pour un monde juste, un monde convivial, un monde qui procure espoir et bonheur à tous. Optimiste quant-à l'avènement d’une planète paisible, j'aime l’écriture et le journalisme en particulier. J'écris pour conscientiser, pour éduquer mais aussi pour m'évader....! Mes textes sont une invitation à la rencontre et à la compréhension mutuelle. C'est un blog qui voudrait promouvoir l'harmonie entre les hommes de toutes les nationalités et de toutes les cultures. Derrière c'est blog, il y a donc une idée, un projet et une personne: moi.

3 réflexions au sujet de « Quand les africains deviennent des stars en Europe de l’Est »

  1. Je me demande s’il faut rire ou pleurer car cet article ‘Quand les africains deviennent des stars en Europe de l’Est’ constitue une insulte pour des milliers d’Africains qui sont tabasses a longeur de journee dans les bus, les trams, les trains, les boites de nuit, etc. Je pense que vous n’avez pas vecu longtemps en Pologne pour savoir les realites. Peut-etre que (je pourrais me tromper) que vous ne connaissez pas assez la langue pour se rendre compte des insultes. La Pologne evolue dans le bon sens une chose que je remarque moi meme mais jusqu’a present les agressions contre les Noirs continuent. Meme les politiques souvent dans les medias ou au parlement font des remarques grossierement racistes a l’encontre des Noirs. En cas de plainte tres souvent la seule reponse de la justice c’est ‘niska szkodliwosc spoleczna’ – traduction terre a terre ‘faible nocivité sociale’. Moi meme j’ai ete agresse a plusieurs reprises dans les bus, trams et trains, les insultes on en parle pas. Faites un tour a Lazienkowska a Varsovie quand Legia joue et vous allez vous rendre compte des realites du pays.Excusez-moi de n’avoir pas utilise les accents mais je n’ai pas de clavier francais.

  2. Merci pour ta pertinente remarque qui met en lumière le quotidien douloureux de nombreux africains dans les pays de l’Europe de l’Est. Tout comme vous je suis indigné, agacé, révolté. Quoique critiquable, ce billet ne retrace que ma propre expérience, mieux mes impressions personnelles sur mon séjour en Pologne. Un séjour qui peut être relativement considéré comme extraordinaire aux regards de mon expérience. Beaucoup de noirs comme moi peuvent plus moins se reconnaître dans cet article. Encore merci!

    1. Salut mon frère,

      Merci pour cet article, mais je pense que ta chance est que tu ne comprenais pas polonais et tu as fait un bref sejour 🙂
      J’ai fait 3 mois de mission en Pologne en 2011, et la première impression sur le sol polonais est « Où sont les noirs ? ». J’ai été dans l’unique bistro africain (Baobab, vers le stade de varsovie), et les responsables noirs du bistro m’ont expliqué le racisme dans ce pays.
      J’ai fait la connaissance d’ un copain congolais qui y vivais depuis 3 ans environ; Il comprenait et parlait la langue polonaise. Lorsqu’on sortait avec lui, on avait tout le temps des soucis, par ce qu’il répliquait aux injures des jeunes polonais (la police finissait par intervenir souvent !!! ); Du coup on évitait souvent de sortir avec lui.

      Tu peux effectivement rencontrer des personnes curieuses,
      comme sur ta photo que tu montres; C’est une femme adulte, curieuse, voulant montrer un noir à son bébé. Cela arrive souvent , mais c’est pas la généralité.

      Pour te dire que les noirs ne sont pas des stars en europe de l’est ;(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *