Archives quotidiennes :

France : les immigrés africains doivent-ils craindre la montée politique du Front national ?

Aujourd’hui, en France, l’ascension politique du Front national n’est plus à démontrer. Depuis quelques années, notamment avec l’arrivée de  Marine Le Pen élue présidente avec 67,65 % des voix, le parti de la droite française semble mobiliser de plus en plus de partisans. Pour beaucoup d’immigrés africains, notamment dans les grandes villes comme Paris, Marseille, Bordeaux, la montée  progressive du Front national dans les dernières intentions de vote des français n’est pas à prendre à la légère, car le discours du FN sur l’immigration et les droits des immigrés est très sévère. Alors, les Africains doivent-ils se méfier de sa percée fulgurante dans l’espace politique français ?

FN

Il faut se rendre à l’évidence que dans le sillage du Front national, le discours anti-immigrés progresse en France. Le dernier sondage effectué le place en tête des  intentions de vote avec 24 %, devant tous les autres partis et leaders politiques. Autant dire que la stratégie de conquête du Front national est en bonne voie vers le pouvoir.  Pour Eric Essono Tsimi, dramaturge camerounais, « les Africains doivent se méfier de la montée politique du Front national ». Pour lui, Marine Le Pen fait peur aux Africains.

Pour beaucoup d’analystes politiques, en votant pour Marine Le Pen lors de la  dernière élection présidentielle près d’un quart des électeurs français ont du même coup adressé un message clair aux immigrés surtout africains. C’en est fini de la « douce France », de la patrie des droits de l’homme qui aura, pendant longtemps, été une terre d’accueil pour tous ceux qui sont en quête de liberté et d’un minimum de fraternité. Vue de France, de Marseille, ville cosmopolite à forte population d’immigrés africains et où j’étudie depuis quelques années, même si elle peut paraître illusoire, cette avancée fulgurante de l’extrême droite doit inquiéter. Pour un grand nombre d’étudiants africains, conscients de l’évolution de la situation, il est plus que probable que la sonnette d’alarme doit être tirée pour que  ce parti puisse revisiter, revoir sa ligne politique en matière d’immigration et des droits d’immigrés. A quoi ressemblerait la France pour les immigrés africains avec le FN au pouvoir ? Pays convivial ? Pays hospitalier ? Pays infernal ?

FN2Chacun à sa petite réponse sur la question. Toujours est-il que de nos jours les partis politiques ou les acteurs politiques doivent œuvrer pour promouvoir un monde où tous les hommes quelle que soit leur origine, leur nationalité puissent coexister pacifiquement en mettant en avant des valeurs humaines à l’instar de la solidarité, du vivre ensemble et de la compréhension mutuelle. Pour certains, les militants de « l’extrême droite » française ne font rien pour dissimuler leurs prises de position. Pour eux, ces positions sont, bien entendu, aux antipodes d’un monde qui voudrait faire du troisième millénaire celui de l’ouverture et de la tolérance. Il est donc indispensable d’affirmer au moment où beaucoup s’acharnent à labelliser le FN qu’il importe de faire de la France, un pays où  les citoyens pourrons vivre des valeurs communes et partagées, donner un avenir radieux à leurs enfants par le travail et être prêts à défendre leurs valeurs et leur intégrité dans un monde qui se veut multiculturel. La diversité culturelle est une réalité, une richesse, une ressource inépuisable à laquelle, Français et Africains doivent puiser l’énergie humaine nécessaire pour développer des relations conviviales fondées sur l’acceptation mutuelle et la tolérance. Notre monde est pluriculturel et multireligieux, réjouissons-nous de cette diversité qui loin de gêner qui que ce soit fait plutôt avancer et poser les jalons de l’espoir d’un monde qui procure bonheur et espoir à tous.